Accueil|Actualités et événements|DORIS ET WARY, LES BATEAUX DES PECHEURS A PIED DE LA BAIE DU MONT
Evénement

DORIS ET WARY, LES BATEAUX DES PECHEURS A PIED DE LA BAIE DU MONT

Posté le 6 mai 2020

01 juillet 2020 au 01 novembre 2020

L’exposition « Doris et wary, les bateaux des pêcheurs à pied de la baie du Mont Saint-Michel » apporte son témoignage sur l’évolution rapide du métier de pêcheur à pied, sur les raisons qui les ont amenées à utiliser pendant plus d’un siècle des embarcations originaires de la côte est du Canada et des États-Unis.
C’est aussi un hommage à ces pêcheurs à pied, véritables marins naviguant dans les conditions souvent difficiles de la baie du Mont Saint-Michel.
Aujourd’hui, l’observation d’un bateau naviguant dans la baie du Mont Saint-Michel est exceptionnelle et attire nécessairement l’attention de ses habitants comme de ses visiteurs. Il est donc difficile dans ces conditions d’imaginer que cette baie, il y a encore 70 ans, dans les années 1950, voyait évoluer quotidiennement une cinquantaine d’embarcations de type doris ou wary.
Embarcations en bois et à fond plat empruntées aux habitants de Terre-Neuve et de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, les premiers warys sont très vite adoptés par les pêcheurs à pied de la baie du Mont Saint-Michel dès la fin des années 1860. Plus tard, à la fin du XIXe siècle, les doris, d’origine américaine, font tout d’abord une timide apparition pour devenir à partir des années 1930 le bateau de référence pour la navigation en baie du Mont Saint-Michel.
L’adoption des doris et des warys, immatriculés soit à la marine marchande, soit à la plaisance, apparaît avant tout comme une adaptation nécessaire à l’évolution de nouvelles techniques de pêche nécessitant un important matériel à transporter. Les pêcheurs à pied de la baie du Mont Saint-Michel, habitués depuis des millénaires à parcourir les grèves à pied, se dotent alors progressivement de ces embarcations d’autant plus facilement qu’elles sont parfaitement adaptées aux conditions de navigation rendues difficiles par la présence de fortes marées, de vagues et de courants violents. Vingt ans plus tard, au début du XXe siècle, ce mouvement prend une telle ampleur qu’une grande majorité de pêcheurs professionnels dispose de bateaux pour exercer leur métier sur l’estran de la baie du Mont.
Cette évolution apparaît aujourd’hui en tout point originale car ces pêcheurs, propriétaires d’embarcations souvent de taille modeste, resteront toujours des pêcheurs à pied, et ce jusqu’à la disparition de leur métier dans les années 1980.

Périodes d’ouverture :

Avril, mai, juin et vacances scolaires (sauf noël) : 14h-18h ;
Juillet, août et septembre : 10h-18h.
Fermé le 1er mai.
Dernière vente de billets 1h avant la fermeture du site.

Tarifs : Adulte/ 5€ ; Enfant (7 à 18 ans)/2,50€ ; Tarif réduit/3,50 € ; Pass famille/15€

Adresse :

Route du Grouin du Sud
50300 Vains/Saint-Léonard

Téléphone :

02 33 89 06 06

Site internet : http://www.patrimoine.manche.fr